Réservé aux abonnés

Encore trop de décès liés aux dépendances

L’institut condamne le laxisme politique en matière de prévention.

09 févr. 2016, 01:14

En Suisse, une personne sur quatre fume, plus d’une personne sur cinq boit de l’alcool trop souvent ou en trop grande quantité et 3% de la population a fumé du cannabis au cours du dernier mois. Ces comportements n’ont guère évolué, un résultat qui tient au manque de volonté politique en matière de prévention, estime Addiction Suisse, centre national de recherche dans le domaine de la santé. Le dernier panorama des addictions 2016, publié hier, donne le ton: et met le monde politique devant ses responsabilités. Ce n’est pas seulement aux individus d’éviter les comportements à risque, mais auss...