Réservé aux abonnés

Economie: LafargeHolcim rattrapée par une affaire de poussière

L’entreprise suisse gère une usine au Nigeria. Des particules fines expulsées par celle-ci dans l’air exposent la santé des habitants à des problèmes de santé. Le cimentier assure tout faire pour protéger les populations.
26 oct. 2020, 00:01 / Màj. le 26 oct. 2020 à 06:47
Le siège du groupe cimentier se trouve à Zurich. LafargeHolcim est un des groupes concernés par l'initiative pour des multinationales responsables.

«Santé et sécurité: une valeur fondamentale». C’est ce que dit, sur son site internet, l’entreprise LafargeHolcim, géant des matériaux de construction. «Nous nous engageons à créer un environnement sain et sûr pour toutes les parties prenantes, en se basant sur une vraie culture de la sécurité», ajoute plus loin le groupe installé en Suisse alémanique.

Ce principe cardinal a-t-il été appliqué partout et en tout temps? Certains le contestent vigoureuseme...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois