Discrimination raciale: deux cadres de l'UDC font recours

L'UDC Martin Baltisser et sa suppléante Silvia Bär font recours contre la condamnation du Tribunal régional de Berne à une peine pécuniaire avec sursis pour discrimination contre une communauté.
07 août 2015, 15:31
Martin Baltisser, Generalsekretaer SVP, hinten links, und Silvia Baer, stellvertretende Generalsekretaerin SVP, hinten rechts, kommen zur Gerichtsverhandlung, am Donnerstag, 30. April 2015, vor dem Amthaus in Bern. Der Prozess dreht sich um ein Inserat, das die SVP nach einer Straftat im bernischen Interlaken geschaltet hatte. "Kosovaren schlitzen Schweizer auf" hiess es im Titel des Zeitungsinserats, das zwei Monate vor den eidgenoessischen Wahlen 2011 erschien. Zwei Kosovaren reichten darauf eine Anzeige wegen Verstosses gegen die Antirassismus-Strafnorm ein. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Le secrétaire général de l'UDC Martin Baltisser et sa suppléante Silvia Bär n'acceptent pas leur condamnation pour discrimination raciale. Ils font recours auprès de la Cour suprême du canton de Berne contre le verdict prononcé en première instance.

M. Baltisser l'a annoncé vendredi matin sur les ondes de la radio publique alémanique SRF. Les deux cadres du parti ont pris cette décision parce qu'ils luttent pour la liberté d'expression. "Il doit être possible de présenter les choses telles qu'elles se sont passées", a-t-il dit.

Mme Bär et M. Baltisser ont été condamnés en avril par le Tribunal régional de Berne à une peine pécuniaire avec sursis. Ils ont été reconnus coupables dans l'affaire de l'annonce de leur parti intitulée "Des Kosovars poignardent un Suisse". La juge a estimé que l'expression dans le titre de l'annonce constituait une généralisation inadmissible et indifférenciée.

Pour leur défense, les deux cadres de l'UDC ont fait valoir que leur parti ne voulait pas mettre tous les Kosovars dans le même panier, mais seulement évoquer cet incident qui s'est déroulé à Interlaken. L'UDC n'avait pas l'intention de discriminer quelqu'un, mais a voulu dénoncer des agissements criminels. La plainte avait été déposée par deux Kosovars.