Diagnostic préimplantatoire: appel à témoignage

Dans le cadre de la votation du 14 juin prochain au sujet du diagnostic préimplantatoire, nous recherchons des personnes ou des couples, parents ou souhaitant le devenir, qui envisagent d'y avoir recours.

14 avr. 2015, 11:30
Le peuple se prononcera le 14 juin sur le diagnostic préimplantatoire.

La technique consistant à vérifier l’absence de certaines maladies génétiques dans l’embryon lors d’une fécondation invitro n’est pour l’heure pas autorisée en Suisse. Le peuple suisse devra déterminer si la Constitution peut être modifiée pour autoriser son usage. 

Si la question du diagnostic préimplantatoire s’est posée dans le cadre de votre projet familial,  si vous y avez fait recours à l’étranger ou aimeriez pouvoir le faire en Suisse, nous serions intéressés à recueillir vos témoignages, vos connaissances, vos doutes et vos espoirs. Nous espérons que votre expérience puisse aider à la compréhension de cette question et enrichir le débat démocratique. 

Vous pouvez contacter notre journaliste Luc-Olivier Erard par téléphone au 032 723 53 15 ou par e-mail: loerard@arpresse.ch

Les informations sont traitées en toute discrétion et vous bénéficiez d’un anonymat total.