Réservé aux abonnés

Deux semaines de congé pour les jeunes papas

21 sept. 2018, 00:01

Le Parlement est tenté par un congé paternité, mais seulement de deux semaines. Grâce au feu vert donné, hier, par une commission du Conseil national, un projet concret sera élaboré. Il doit contrer l’initiative populaire exigeant quatre semaines de congé.

La proposition se limitant à deux semaines a été faite en août, par la commission compétente du Conseil des Etats, qui estimait l’initiative trop audacieuse. Le congé serait à prendre dans les six mois suivant la naissance de l’enfant, soit en bloc, soit sous forme de journées isolées. Sur le modèle de l’assurance maternité, il serait financé...