Deux oursons nés en janvier à Vallorbe s'ébrouent dans le Juraparc

Nés en janvier au Juraparc de Vallorbe (Vaud), les oursons King et Zoé, descendants de Georg et Ursina croquent la vie à pleines dents dans le parc animalier de la Vallée de Joux.
07 août 2015, 13:35
King et Zoé sont les douzième et treizième oursons de Goerg et Ursina. Les deux nouveaux venus s'épanouiront à Juraparc au Mont d'Orsières (Vaud) durant deux ans aux côtés de leur mère.

King et Zoé sont les douzième et treizième oursons, fruits des amours entre Goerg et Ursina. Alors que leurs sœurs de la portée 2010 iront en Italie, les deux nouveaux venus s’épanouiront à Juraparc durant deux ans aux côtés de leur mère.

Ursina a été séparée de Georg après la période des amours l’été dernier. "Les ours circulant librement entre deux enclos. Il nous a suffi d’attendre que la femelle se trouve seule dans le parc, où elle a pris l’habitude d’élire sa tanière en période de grossesse, et d’abaisser la trappe qui sépare les deux espaces", commente Olivier Blanc, propriétaire du parc animalier du Mont-d’Orzeires.

"Depuis l’arrivée des deux ours en 2002, nous avons toujours pratiqué ainsi. Cette attitude nous a été vivement recommandée par les experts animaliers qui ont contribué au développement de notre site".

La formule fonctionne, puisque en dix ans Georg, arrivé du zoo de Zagreb, et Ursina, issue du parc animalier de Langenberg dans le canton de Zürich, sont les parents de treize oursons en cinq portées: 2004, 2007, 2010, 2012 et 2014.

La garantie d’avoir de la place

Avant l’accouplement des deux plantigrades, les responsables de Juraparc se sont toujours assurés d’avoir suffisamment de places pour permettre aux futurs oursons de grandir dans de bonnes conditions. Ils se sont également inquiétés de pouvoir placer les portées précédentes dans un autre parc animalier.

Kupa, le mâle de la première portée vit toujours à Juraparc. Mais huit oursons sont désormais partis pour l’étranger, cinq en Allemagne, deux en Arabie Saoudite.

Quant à Ben le petit mâle de la portée 2012, il a gagné les Pyrénées. Ses deux sœurs partiront dans quelque temps en Italie pour rejoindre le parc national de La Majella dans les Abruzzes.

Voir les oursons

«Alors maman Ours, tu nous montres tes gamins», s’est exclamé le petit Léo. L’enfant visitait Juraparc avec sa grand-maman, la semaine dernière. Son injection est restée sans effets, car King et Zoé avaient déjà pointé leur museau hors de la tanière quelques minutes auparavant.

Les oursons en étaient à leurs premières sorties et se montraient encore hésitants. A leur décharge, la neige qui recouvrait toujours l’enclos ne les engageait pas trop à quitter le confort douillet de leur abri. Maintenant, l’or blanc a pratiquement disparu.

Les petits ours gagnent en assurance et leurs sorties sont plus nombreuses. Bien que parfois, il faut se montrer patient avant de les apercevoir. Juraparc est ouvert tous les jours de la semaine de 9 h à la tombée de la nuit.