Réservé aux abonnés

Deux mille soldats algériens sur les traces de l'otage français

L'armée algérienne s'est engagée dans une course contre la montre pour retrouver Hervé Gourdel.

24 sept. 2014, 00:01

Près de 2000 militaires algériens, soutenus par une centaine d'hommes des forces spéciales, mènent une grande opération de ratissage dans les régions montagneuses de Kabylie, au nord de l'Algérie, pour tenter de débusquer le groupe armé qui a kidnappé, dimanche, Hervé Gourdel. "En fait, il s'agit de deux opérations de ratissage organisées en étau", confie un gradé. "L'une a démarré de Bouira et la seconde de Tizi Ouzou."

Les gendarmes ont renforcé, de leur côté, les barrages sur les axes routiers qui desservent les hautes montagnes kabyles. Lundi, les militaires ont été vus au col de Tizi N...