Des médecins alémaniques refusent de payer la campagne de la FMH

Trois réseaux de soin de Suisse orientale appellent à la "désobéisance civile" contre la Fédération suisse des médecins (FMH) et refusent de financer la campagne contre le projet de "managed care".

15 août 2012, 14:47
manage_care

La Fédération suisse des medecins ne devrait pas recevoir les 30 francs de contribution à la campagne contre le "managed care" d'une part de ses membres de Suisse alémanique. Trois réseaux de soin de Suisse orientale appellent à la "désobéisance civile" contre la Fédération suisse des médecins (FMH). 

Les plus de 250 médecins qui composent les réseaux de soin xundart, säntiMed et Murgmed ont pris cette décision à une grande majorité, écrivent-ils dans le dernier numéro du "bulletin des médecins suisses" publié mercredi.
 
La FMH a engagé 1,5 million de francs pour la campagne contre les réseaux de soin et la limitation du libre choix du médecin. La cotisation annuelle, pour laquelle les 36'000 membres de la FMH viennent de recevoir leur facture, contient une contribution spéciale de 30 francs pour la campagne de votation.
 
Les fédérations nationales des médecins de famille (6000 membres) et des réseaux de soin (2000 membres) soutenaient à une large majorité le projet de "Managed care". Les trois réseaux de soin de Suisse orientale ne veulent donc pas participer au financement de la campagne. Ils assurent toutefois qu'en refusant de payer les 30 francs il ne menacent pas de faire sécession de la FMH, mais réclament un "dialogue vraiment démocratique".
 
"Il n'y a pas de cotisation à la carte", répond la FMH dans le "bulletin des médecins suisses". Une association fonctionne comme un Etat: "Si une majorité du peuple se prononce pour l'achat de FA-18 lors d'une votation, tous les contribuables financeront l'acquisition du jet".