Réservé aux abonnés

Des juges tirés au sort? Très peu pour les Sages

Le Conseil fédéral estime antidémocratique le hasard dans le choix des juges. Les initiants, eux, pensent l’inverse.

28 nov. 2019, 00:01
DATA_ART_13223552

Le tirage au sort d’une candidature n’est pas qu’une démarche iconoclaste du collectif de la Grève du climat pour remplacer la conseillère d’Etat vaudoise Jacqueline de Quattro. C’est aussi une innovation sur laquelle le peuple devra se prononcer. Elle s’est heurtée, hier, à un premier obstacle. Le Conseil fédéral s’est prononcé pour le rejet sans contre-projet de l’initiative populaire sur la justice, qui propose de désigner les juges fédéraux par tirage au sort. «Cela porterait un coup à la légitimité des tribunaux et réduirait l’acceptation des tribunaux», affirme-t-il.

Les initiants ne l’en...