Réservé aux abonnés

Des étudiants en colère manifestent dans la capitale du Kenya

Un cortège s'est formé jusqu'à des bureaux de la présidence à Nairobi pour réclamer davantage de sécurité.

08 avr. 2015, 00:01
data_art_9005830.jpg

Plusieurs centaines d'étudiants kényans ont dénoncé hier à Nairobi l'incapacité du gouvernement à protéger la population, après le massacre à l'Université de Garissa. Au troisième jour de deuil national, une veillée était prévue en début de soirée en hommage aux 148 victimes des islamistes somaliens shebab.

Les étudiants, certains en costume noir de deuil, ont marché jusqu'à des bureaux de la présidence kényane dans le centre-ville. Ils ont tambouriné au passage sur des véhicules, criant aux automobilistes "Vous n'êtes pas en sécurité!". Sur le trajet, certains étudiants se sont arrêtés, bou...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois