Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Défaite de parents opposés aux cours de natation mixte

11 janv. 2017, 00:18

Opposés aux cours de natation mixte prévus à l’école, des parents musulmans domiciliés à Bâle ont perdu à Strasbourg. La Cour européenne des droits de l’homme a jugé que les autorités bâloises n’ont pas violé leur droit à la liberté de religion.

Dans son arrêt, diffusé hier, la Cour de Strasbourg explique que les autorités cantonales n’ont pas «outrepassé la marge d’appréciation considérable dont elles jouissaient dans la présente affaire». Cette décision confirme ainsi le bien-fondé d’un verdict du Tribunal administratif bâlois, qui avait considéré qu’il existe un intérêt important à ce que tous les enfants suivent les cours de natation.

Selon les considérants des juges de Strasbourg, la marge d’appréciation laissée aux autorités bâloises leur permettait de faire «primer l’obligation pour les enfants de suivre intégralement la scolarité et la réussite de leur intégration sur l’intérêt privé des parents de voir leurs filles dispensées des cours de natation...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias