Décès d'un forcené: un octogénaire ouvre le feu sur la police dans le Val d'Anniviers

Un homme de 80 ans a tiré sur la police dimanche soir avec son pistolet à Mission, dans la commune de Val d'Anniviers (VS). Les agents ont riposté et touché l'octogénaire à l'épaule, le blessant mortellement.
07 août 2015, 15:30
Des gardes frontieres et policier de la police cantonale valaisanne contr?le des voitures a la douane de St Gingolph le 9 avril 2015. (KEYSTONE/Olivier Maire) 

Die Grenzpolizei und Polizisten der Kantonspolizei Wallis kontrollieren Fahrzeuge am Zoll von  St Gingolph, am 9. April 2015 (KEYSTONE/Olivier Maire)

L'alerte a été donnée peu avant 21h par l'épouse d'un homme de 80 ans, inquiète du comportement de son mari. Les forces de l'ordre se sont immédiatement rendues sur place, à Mission, dans la commune de Val d'Anniviers (VS). Arrivé devant le domicile, l'un des policiers a été menacé par le vieil homme qui pointait sur lui un pistolet chargé, a indiqué lundi soir le ministère public du canton du Valais.

Vers 22h, après que la police eut engagé de gros moyens de négociations et déployé des membres des Unités spéciales, l'homme a ouvert le feu. Les policiers ont répliqué et touché le forcené à l'épaule. L'homme, originaire d'Appenzel Rhodes-Intérieures, est décédé sur les lieux de la fusillade. Les policiers n'ont pas été blessés.

Le ministère public a ouvert une enquête pour élucider les circonstances des faits et les causes du décès. La police cantonale s'est refusée à donner d'autres détails. Son porte-parole Jean-Marie Bornet a renvoyé la presse à mardi pour d'autres informations.