De violents orages ont éclaté dimanche sur le Seeland, Neuchâtel, Fribourg et Berne

Les cieux se sont déchaînés, dimanche après-midi, sur une région s'étendant de Neuchâtel à Fribourg, en passant par Berne et le Seeland. La ligne ferroviaire entre Anet et Bienne est toujours coupée. Le canton de St-Gall a aussi été durement touché.
07 août 2015, 15:31
Le canton de St-Gall, ici le village de Bronschofen, près de Wil, a été particulièrement touché.

De violents orages ont sévi dimanche après-midi au nord des Alpes. Ils ont surtout frappé le Seeland, entre les cantons de Fribourg, Neuchâtel et Berne. Des dizaines de caves ont été inondées. Parallèlement, des intempéries ont aussi touché la Suisse orientale.

Dans le Jura bernois, à Courtelary, 30 litres de pluie sont descendus en trois heures par mètre carré, a annoncé SRF Meteo. Dans le canton de Fribourg, Romont et Morat ont été particulièrement frappé. La cellule orageuse a momentanément stagné, formant un front entre Schwarzenburg (BE) et Neuchâtel.

Dans le canton de Berne, la police a reçu en peu de temps près de 120 appels, principalement pour des caves et des garages souterrains inondés, a-t-elle annoncé. Le Seeland et la région d'Anet (BE) et de Chiètres (FR) ont été très touchés. La ligne ferroviaires entre Anet et Bienne a été interrompue et des bus mis en place.

Fribourg aussi

Même scénario dans le canton de Fribourg: la police cantonale a annoncé une soixantaine d'interventions, là encore pour des inondations dans des immeubles. La situation s'est calmée dès 19 heures.

Dans le canton de St-Gall et en Thurgovie, de la grêle est tombée par endroits. La police thurgovienne a compté pas moins de 350 annonces de dégâts. Plusieurs routes ont été coupées.

Pendant ce temps, le Tessin a été fortement arrosé dimanche, avec plus de 50 litres d'eau en trois heures à Chiasso. Des orages devaient persister localement au nord des Alpes jusque dans la nuit.