Réservé aux abonnés

Davantage de moyens refusés

17 févr. 2016, 01:43
Armeeangehoerige werden instruiert waehrend der Entlassungsinspektion in der Kaserne Rappischtal in Birmensdorf, am Dienstag, 15. September 2015. Vom Dienstag, 15. bis Freitag, 25. September 2015, werden Hunderte von Armeeangehoerigen des Kantons Zuerich aus der Militaerdienstpflicht entlassen. Die Abruestung und die feierliche Verabschiedung der Unteroffiziere, Gefreiten und Soldaten der Jahrgaenge 1981 bis 1985 findet waehrend 8 Tagen, gestaffelt nach Wohnbezirk, zentral in der Kaserne Reppischtal in Birmensdorf statt. (KEYSTONE/Dominic Steinmann) SCHWEIZ ENTLASSUNGSINSPEKTION ARMEE

Les dépenses pour l’armée ne doivent pas représenter 1,2% du PIB. Après le Conseil des Etats, la commission de la politique de sécurité du National a recommandé mardi par 14 voix contre 8 à son plénum de rejeter une initiative du canton de Berne visant à ancrer dans la constitution ce chiffre pour les 10 prochaines années.

Le canton de Berne estime que l’armée ne dispose pas d’assez de moyens pour assurer l’indépendance de la Suisse et propose de lui en donner plus. La Chambre des cantons a rejeté ce texte sur la forme comme sur le fond.

Pour la majorité de la commission, cette demande est irréa...