Coupage des vins: un oenologue vaudois sous le coup d'une enquête

Une plainte pénale a été déposée contre un oenologue de la maison Testuz dans le Lavaux (Vaud). Il est accusé d'avoir dissimulé au printemps 2013 quelque 900 litres d'une valeur de 4000 francs au Contrôle fédéral.

29 sept. 2014, 17:21
Un oenologue de l'entreprise Jean & Pierre Testuz SA, importante maison viticole du Lavaux, est sous le coup d'une plainte pénale. Il a été dénoncé au Ministère public pour avoir dissimulé au Contrôle fédéral environ 900 litres d'une valeur de 4'000 francs, soit 0,082% de la production.

Un oenologue de l'entreprise Jean & Pierre Testuz SA, importante maison viticole du Lavaux, est sous le coup d'une plainte pénale. Il a été dénoncé au Ministère public pour avoir dissimulé au Contrôle fédéral environ 900 litres d'une valeur de 4'000 francs, soit 0,082% de la production.

Les faits ont été révélés dimanche soir par l'émission "Mise au Point" de la RTS. La direction de Jean & Pierre Testuz SA affirme qu'elle "n'était pas au courant des agissements de son employé". "L'entreprise elle-même ne fait l'objet d'aucune plainte pénale", a précisé lundi le directeur général Tobias Mathier dans un communiqué.

Les faits remontent en printemps 2013. Le procureur en charge de l'affaire n'était pas atteignable lundi.