Coronavirus et rapatriements de voyageurs: certaines factures restent impayées

Des centaines de personnes rapatriées en Suisse avec des vols spéciaux durant la première vague n’ont toujours pas payé leurs factures. 600’000 francs manquent aux caisses de la Confédération, qui va réclamer son argent dans 367 cas.
29 oct. 2021, 15:20
Un avion de Helvetic Airways avait notamment permis à une centaine de voyageurs de rejoindre la Suisse depuis l'Afrique.

Plusieurs centaines de voyageurs bloqués à l’étranger à cause du coronavirus et rapatriés en Suisse par la Confédération n’ont pas payé les coûts de leur retour. Sur les quelque 7,5 millions de francs de factures, 600’000 francs manquent à l’appel, soit près de 8% du montant total.

La Confédération a l’intention de réclamer son argent dans 367 cas, a indiqué vendredi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à Keystone-ATS. Une procédure de recouvrement est actuellement en cours. Les autorités confirmaient ainsi des informations publiées dans les journaux de CH-Media.

Près de 190’000 francs de dettes retomberont dans tous les cas sur la Confédération, plusieurs débiteurs étant insolvables. Dans quelques cas, ceux-ci n’ont pas pu être retrouvés, a précisé le DFAE. Pour d’autres, il était clair dès le début que le remboursement serait impossible. Certains fraudeurs n’ont pas pu être localisés en raison des fausses adresses fournies.

4200 rapatriements au printemps 2020

Lors de la plus grande opération de rapatriement du pays au printemps 2020, quelque 4200 personnes avaient été ramenées en Suisse sur 35 vols. Elles avaient été bloquées à l’étranger en raison du coronavirus et des restrictions imposées aux voyageurs.

A lire aussi: Coronavirus: le dernier vol de rapatriement de Suisses a atterri à Zurich

Si la Confédération avait promis de rapatrier les personnes concernées, elle avait exigé une contribution aux coûts des vols de rapatriement. Une déclaration de consentement avait été soumise aux concernés dès le départ.