Coronavirus: Alain Berset se dit ouvert à une vaccination obligatoire pour le personnel soignant

Si les cantons le souhaitent, le ministre de la Santé est favorable à une vaccination obligatoire de personnes qui travaillent en contact avec des personnes à risques. Selon lui, les Suisses se rueront sur le futur vaccin.
23 sept. 2020, 16:04
Le conseiller fédéral s'attend à une ruée sur le vaccin dès qu'il sera disponible.

Aucun vaccin n’est obligatoire en Suisse actuellement. Mais cela pourrait changer avec le futur vaccin contre le coronavirus. Lors d’une interview dans le «Rundschau Talk» de la SRF mercredi, le conseiller fédéral Alain Berset s’est dit ouvert à une obligation dans certains secteurs, par exemple pour le personnel des homes et des établissements de soin. Mais les cantons devront préalablement se montrer favorables, a-t-il insisté.

 

 

«Les gens ne seraient pas vaccinés contre leur volonté», a précisé le ministre de la Santé. Par exemple, un employé qui ne voudrait pas se faire vacciner devrait pouvoir travailler ailleurs, sans contact avec des personnes âgées ou d’autres personnes à risques.

Ruée sur le vaccin

Alain Berset s’attend à une ruée sur le vaccin lorsqu’il sera disponible et les doses pourraient manquer. Mais la Suisse n’en est pas encore là. «Le vaccin ne sera approuvé que s’il est sûr», a-t-il déclaré.

Une initiative populaire «Stop à la vaccination obligatoire» sera bientôt lancée par les opposants au vaccin, rapporte 20 minuten. Selon eux, la constitution doit garantir le droit de chaque personne à décider si elle souhaite se faire vacciner ou non.

par Andy Maître