Coop prend le contrôle total du géant Transgourmet

Coop renforce sensiblement son activité de commerce de gros et son engagement à l'étranger. Le numéro deux suisse du commerce de détail prend le contrôle total de la coentreprise Transgourmet détenue à parts égales depuis 2005 avec le géant allemand Rewe.

04 nov. 2010, 09:06

La transaction devrait être finalisée en janvier prochain, une fois le feu vert des autorités de la concurrence concernées obtenu, s'est réjoui hier à Dietikon le patron du groupe bâlois, Hansueli Loosli. Si ce dernier n'a pas souhaité révéler le coût de l'acquisition, il a précisé que Coop dispose de moyens suffisants pour financer l'achat du numéro deux européen du commerce de gros.

Coop renforce son deuxième pilier d'activité et sa présence à l'étranger, tout en misant sur un secteur proche de son métier de base, a poursuivi Hansueli Loosli, qui présidera le conseil d'administration de Transgourmet. Le groupe bâlois consolide aussi sa présence dans un domaine en croissance alors que le commerce de détail tend à stagner.

Certes, les marges du commerce de gros restent différentes de celles que dégage la vente au détail, mais les investissements et les risques y sont moindres, a noté Hansueli Loosli. En se désengageant de cette entreprise commune, Rewe veut quant à lui se concentrer sur ses opérations de détaillant et de voyagiste.

Dans le cadre du processus d'intégration, le siège de la holding Transgourmet sera transféré de Neu-Isenburg, près de Francfort, vers la Suisse. Toutefois, la localisation exacte n'a pas encore été décidée. Si l'aspect fiscal joue un rôle, Hansueli Loosli a aussi souligné l'importance du plurilinguisme pour Transgourmet, qui est active en Suisse, en France, en Allemagne, en Pologne, en Roumanie et en Russie.

Dès l'an prochain, pas moins de 21 823 nouveaux collaborateurs vont ainsi rejoindre le groupe Coop, lequel en compte actuellement 53 000. L'opération va aussi doper le chiffre d'affaires du groupe rhénan.

L'an passé, Transgourmet a dégagé un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros (8 milliards de francs). En consolidant Transgourmet, le groupe Coop verra son chiffre d'affaires qui s'est inscrit à 18,7 milliards de francs en 2009 dépasser celui de Migros, dont les ventes se sont hissées à 24,95 milliards. Si les activités globales des deux firmes ne sont toutefois pas totalement comparables, Migros demeure numéro un dans le commerce de détail en Suisse. En Suisse, Transgourmet est présente avec Howeg et Prodega /Growa CC (Cash+Carry). La première livre avec sa flotte de 100 camions des produits aux hôtels, restaurants, homes, hôpitaux ainsi qu'à des cafétérias d'entreprises et d'écoles. Howeg emploie 350 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 342 millions de francs en 2009.

Le grossiste Prodega /Growa CC exploite au total 27 magasins en libre-service. L'entreprise établie à Mooseedorf (BE), qui prévoit de s'étendre en Suisse, notamment à Genève, compte 1132 collaborateurs et a vu ses ventes se chiffrer à 1,19 milliard de francs l'an passé.

Transgourmet France occupe le 2e rang de la livraison en gros outre-Jura. Exploitant un parc de 700 véhicules, elle emploie 4188 personnes. Ses revenus ont atteint 1,15 milliard d'euros en 2009. Fegros /Selgros opère pour sa part dans le libre-service en gros en Allemagne, Pologne et Roumanie. Avec plus de 12 000 employés, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 2,76 milliards d'euros l'an passé. /ats