Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Contrôle accru des automobilistes à Bienne

Les élus biennois ont accepté de confier la surveillance des véhicules garés à la ville et l'achat de deux radars pour obtenir des recettes supplémentaires.

21 mai 2015, 07:52
Die Stadt Biel mit Bahnhof am Donnerstag, 9. August 2012. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)

Le parlement de Bienne a poursuivi mercredi soir l'examen des mesures d'économies proposées par le conseil municipal pour économiser 15 millions de francs. Il avait déjà traité la moitié d'entre elles lors de deux sessions en avril.

Les élus locaux se sont notamment penchés mercredi sur les amendes d'ordre visant la circulation routière. Ils ont ainsi accepté de retirer la surveillance des véhicules garés à l'entreprise Securitas pour la confier à la ville.

Cette mesure devrait rapporter 140'000 francs de recettes supplémentaires, malgré la création de cinq postes à plein temps, a relevé le conseiller municipal Beat Feurer.

Achat de radars

Les élus ont également approuvé un contrôle accru du trafic urbain, en validant l'achat de deux radars supplémentaires et la création de trois postes à plein temps. Selon une prévision basse, 365'000 francs supplémentaires devraient tomber dans les caisses de la ville.

Les hausses de loyer proposées par l'exécutif pour les emplacements du marché et l'utilisation externe des locaux scolaires et sportifs ont en revanche été refusées.

Les frais de sécurité pour les grands événements devraient pour leur part croître à 1,5 franc par entrée. La municipalité devrait encaisser un demi-million de francs de plus grâce à cette décision.

Les débats doivent se poursuivre jeudi soir. Une hausse du taux d'imposition est au programme.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias