Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Contrer les prix surfaits

Le Conseil fédéral veut aider les consommateurs en combattant les tarifs élevés, mais va moins loin que l’initiative «Stop à l’îlot de cherté».

23 août 2018, 00:01
DATA_ART_12343237

Les Suisses ont de l’argent, c’est bien connu. Et cela peut leur jouer des tours. Car de nombreux commerçants et entreprises salent l’addition des acheteurs: ils leur font payer plus cher certains produits, sans motif objectif, mais juste parce qu’ils résident en Suisse.

Un groupement hétéroclite – réunissant entre autres une organisation de consommateurs, Gastrosuisse et Hotelleriesuisse – veut mettre un terme à la pratique. Son initiative populaire «pour des prix équitables» a abouti au début de l’année. Le texte a apparemment trouvé un accueil plus ou moins favorable auprès du Conseil fédéral, qui l’a certes refusé, mais lui a opposé, hier, un contre-projet indirect.

Le gouvernement «estime justifiées les revendications des auteurs de l’initiative et a conscience qu’elle répond à une demande largement exprimée au sein de la population. Toutefois, il estime que l’initiative va trop loin (…).»

En lieu et place, le Conseil fédéral propose de réviser...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias