Réservé aux abonnés

Consulter un psy sur son propre divan, l’idée genevoise pour aider les aînés

A Genève, les psychothérapeutes d’Ecoutadom se rendent dans le salon des seniors.

08 févr. 2016, 00:42
ARCHIV --- Eine ueber 80-jaehrige Frau sitzt am 2. April 2004 in Meilen, Kanton Zuerich, in ihrem Wohnzimmer und liest in einer Zeitschrift.         - Immer aelter und laenger gesund - dieser Trend in der Bevoelkerung wirkt sich auf die Wohnformen fuers Alter aus, wie am Donnerstag, 26. April 2007 bekannt gegeben wurde. In der Deutschschweiz feiern Alters-Wohngemeinschaften Urstaend. Die Romands bleiben so lange wie moeglich in den eigenen vier Waenden. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Un bureau, un tapis d’Orient, sans oublier le fameux divan du psychanalyste. Le cabinet genevois ne diffère pas d’autres lieux où l’on soigne habituellement les blessures de l’âme. Sa particularité se situe en dehors de ses murs. Jean-Christophe Bétrisey et Isabelle Uny, psychothérapeutes FSP continuent d’y recevoir des patients, mais depuis quelques mois, ils n’y exercent plus la totalité de leur pratique. «Nous avons commencé à faire de la psychothérapie de terrain», décrit le praticien. Sous la bannière d’Ecoutadom, une structure lancée en automne 2015, les associés se rendent au domicile d...