Climat: le Parlement ne veut pas être perturbé par les activistes

Depuis ce lundi, des militants pour le climat occupent la place devant le Palais fédéral. En pleine session, les Chambres fédérales ont fait savoir que les discussions parlementaires devaient pouvoir se dérouler sans encombre.
21 sept. 2020, 13:17
La session d'automne des Chambres fédérales doit durer jusqu'au 25 septembre.

La session des Chambres fédérales ne doit pas être perturbée et ses membres doivent pouvoir rejoindre le Palais fédéral sans être dérangés: les présidences du Conseil national et du Conseil des Etats l’ont rappelé lundi à la ville de Berne.

Les présidences des deux Chambres ont pris connaissance de la présence d’un camp d’activistes pour le climat sur la Place fédérale, a déclaré à la radio alémanique SRF Karin Burkhalter, des services du Parlement. Il a été signalé aux autorités municipales que la session d’automne ne devait pas être perturbée.

Manifestations interdites

Plusieurs centaines d’activistes occupent depuis lundi à l’aube la Place fédérale. Le maire de Berne Alec Von Graffenried a expliqué sur les lieux à Keystone-ATS qu’il a été surpris: «Nous savions qu’il y aurait une semaine d’actions, mais nous ne nous attendions pas à un tel rassemblement».

Les activistes sont très bien organisés et ont signalé être ouverts à la discussion avec les autorités. Il importe que la session parlementaire ne soit pas perturbée, de même que les transports publics et le marché de mardi, a poursuivi le maire.

Plusieurs centaines de manifestants ont prévu d’occuper la place Fédérale durant toute la semaine.

Selon lui, les chances de mener des discussions constructives sont bonnes. Il a toutefois rappelé que les manifestations sont interdites sur la Place fédérale pendant les sessions.

L’activiste du climat Dominik Waser a affirmé que les militants ne cherchent pas la confrontation. Il est clair que le rassemblement est contraire à l’interdiction de manifester pendant les sessions. Pour cette raison, il s’agit de trouver une solution à l’amiable.