Climat: accord à la COP26 mais la Suisse est furieuse

Alors qu'initialement la COP26 devait soutenir la sortie du charbon, elle a décidé, à la dernière minute, d'une réduction progressive de celui-ci. Des pays qui recourent à ce combustible, dont l'Inde et la Chine, ont torpillé le projet de déclaration. La Suisse est furieuse.
13 nov. 2021, 21:19
La COP26 s'achève sur un accord, malgré un rebondissement de dernière minute.

La COP26 s'achève sur un accord, malgré un rebondissement de dernière minute. Elle appelle à accélérer les efforts vers "une réduction progressive" plutôt que vers "une sortie" d'une partie du charbon. La Suisse est furieuse, mais ne s'est pas opposée.



Après près de deux semaines, tout s'est joué en quelques minutes. Des pays qui recourent au charbon, dont l'Inde et la Chine, ont torpillé le projet de déclaration.

Les efforts ne devront être menés que pour "réduire" le charbon sans système de captation de CO2 et pour une sortie de subventions "inefficaces" aux énergies non renouvelables. Comme les ONG, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, au nom de son groupe de négociation de cinq pays, a dit qu'ils ne suffisent pas pour limiter le réchauffement à 1,5°C d'ici 2100.