Cimes des arbres, vieille ville de Zurich, enfants placés, JO à Berne, que dit-on outre-Sarine?

Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, la vieille ville de Zurich, une enfant placée de force dans le canton de Lucerne, la patinoire de Berne et un sentier dans les cimes des arbres font partie de notre sélection.

10 mai 2018, 10:00
Le premier sentier dans les cimes des arbres de Suisse se trouve dans le Toggenburg saint-gallois.

Dans le "Tages Anzeiger"

La partie la plus calme de la vieille ville doit rester tranquille

Le quartier d’Oberdorf dans la vieille ville de Zurich ne sera pas livré aux commerces et aux entreprises. Ainsi en a décidé un tribunal en donnant raison à ses habitants. La part de logements ne sera pas abaissée de 90 à 50%. Le législatif, en novembre 2016, voulait ainsi diversifier les activités présentes dans la vieille ville. Les habitants craignaient surtout l’ouverture de jardins pour des bistrots. Non seulement leur qualité de vie aurait été touchée, mais certains d’entre eux, locataires de longue date, auraient pu être expulsés. Ils estimaient aussi qu’il n’y avait aucun sens à installer des commerces dans un lieu où il n’y a ni passants ni places de parc. Le tribunal leur a donné raison. Un recours peut encore être déposé.

Dans la "Luzerner Zeitung"

Barbara était une des 300 enfants placés de Lucerne

Près de 9000 enfants placés de force ont fait une demande d’indemnisation à la Confédération. Environ 300 d’entre eux viennent du canton de Lucerne. Il n’est pas facile pour Barbara de raconter son enfance, mais elle voit ça comme un devoir. Battue par son père, négligée par sa mère, elle est placée dans une famille jusqu’à sa scolarité. Ses parents l’ont alors récupérée. Vers sept ou huit ans, elle est violée par le concierge de la maison. Il est condamné tout comme le père. Ensuite, pour Barbara, c’est une «odyssée» de maison en maison. Elle ne suit aucune formation. A 18 ans, elle a un enfant. A 20 ans, elle se marie. Le bonheur dure 20 ans. Aujourd’hui, elle n’a plus de contacts avec sa fille mais avec sa petite-fille.

Dans la "Berner Zeitung"

Beaucoup de questions à propos du tournoi de hockey

Tandis que les Valaisans se prononcent bientôt sur la candidature Sion 2026, à Berne, ça discute intensément sur les conditions d’utilisation de la Postfinance Arena, la patinoire du CP Berne, pour le tournoi de hockey. Le club en est locataire et la société qui la gère est majoritairement en mains de la Ville. Personne n’entend y laisser des plumes si les Jeux olympiques s’y déroulent. Le CP Berne, d’abord, ne veut pas payer l’addition. Il dépense déjà 4 millions de francs par année de location. De plus, pendant les Jeux, il serait contraint à l’exil. Ce qui pose de gros problèmes pour ses équipes juniors. Les organisateurs sont en négociations avec les autorités communales. Tout le monde parle de «vérité des coûts».

Dans la "St. Galler Tagblatt"

Le premier sentier dans les cimes des arbres de Suisse

Il fait 500 mètres de long et permet aux promeneurs de circuler dans les cimes des arbres. A Mogelsberg, dans le Toggenburg, le premier sentier de ce type en Suisse va ouvrir. Le public serpentera à 20 mètres en dessus du sol. Il est accessible à tous. Il en va là de botanique, de zoologie, de construction forestière et d’écologie. Pour découvrir sa véritable richesse, il faut tout de même du temps. Il mérite des visites répétées lors de chaque saison. De l’idée de départ à l’inauguration, sept ans se sont écoulés. En 2014, le projet a reçu un coup de pouce décisif de la Banque cantonale de Saint-Gall, à savoir 1,2 million de francs. Le budget total atteignait 3,8 millions de francs. On attend maintenant 30 000 visiteurs par année.