Calmy-Rey se déclare confiante

24 août 2009, 12:21

Micheline Calmy-Rey ne craint pas que d'autres pays emboîtent le pas des Etats-Unis pour obtenir des informations sur des comptes de leurs ressortissants à l'UBS.

«Nous nous sommes basés sur la convention de double imposition de 1996 entre la Suisse et les Etats-Unis, et celle-ci n'est valable que pour les Etats-Unis», relève la ministre des Affaires étrangères dans «Le Matin Dimanche». Elle n'exclut en revanche pas de voir d'autres banques suisses devoir livrer des informations au fisc américain. /ats