Réservé aux abonnés

Burn-out, une maladie professionnelle?

Le Conseil fédéral interpellé par le conseiller aux Etats Didier Berberat. Le sénateur ouvre le débat afin que cette affection soit traitée dans le cadre de la loi sur l'assurance accident.

10 avr. 2015, 00:01
data_art_9013179.jpg

Le burn-out, le syndrome d'épuisement professionnel, est un risque très peu, voire pas du tout, pris en compte dans le monde du travail en Suisse. Aucune étude ne le quantifie. Les professionnels de la santé ne sont pas tous sur la même longueur d'onde quant à son diagnostic. Pourtant, selon une enquête menée par l'Office fédéral de la statistique en 2012, plus de 60% de la population active souffre de stress sur son lieu de travail.

Cette situation ne satisfait guère Didier Berberat. Le conseiller aux Etats neuchâtelois demande au Conseil fédéral d'étudier la possibilité de considérer le burn...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois