Burkhalter pense que l'OSCE peut régler la crise ukrainienne

Président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et président de la Confédération, Didier Burkhalter dit avoir obtenu un consensus pour l'envoi d'une mission d'observation en Ukraine.
07 août 2015, 13:31
Présent à La Haye en compagnie de nombreux dirigeants internationaux,  Didier Burkhalter estime que l'OSCE qu'il préside est bien placée pour résoudre la crise en Ukraine (archive).

La crise ukrainienne a dominé les discussions qu'a eues en marge de l'ouverture du sommet de La Haye sur la sécurité nucléaire le président de la Confédération Didier Burkhalter. Celui-ci, présent aux Pays-Bas en qualité de président de l'OSCE, a affirmé aux médias qu'il était important qu'un pays neutre préside cette organisation.

M. Burkhalter a indiqué avoir pu s'entretenir avec plusieurs responsables et avoir noté de nombreuses réactions positives à la perspective de l'envoi d'une mission d'observation de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe).

Il n'a pas été facile d'obtenir un mandat pour une telle mission, "mais maintenant il y a consensus", et le soulagement domine, a-t-il ajouté. Le conseiller fédéral s'est encore dit convaincu que l'OSCE constitue la plate-forme adéquate pour le règlement de la crise.