Bulat Chagaev devant les tribunaux genevois

L'ancien propriétaire de Neuchâtel Xamax est passé devant la justice genevoise pour un différend l'opposant à une "amie". Il n'a pas récupéré les 200'000 francs qu'il lui réclamait.

13 févr. 2013, 15:48
chagaev_key

Le nom de Bulat Chagaev est à nouveau apparu dans une affaire judiciaire révèle «La Tribune de Genève». Le Tribunal de première instance de Genève n'a pas donné suite à la demande de l'homme d'affaire russe. Il demandait  le remboursement de 200'000 francs investis dans un projet qui ne s'est pas concrétisé.

En 2009, Chagaev rencontre une bijoutière de la ville lémanique. Ils sympathisent. Chagaev envisage de s'associer avec elle et lui confie 200'000 francs à investir dans un projet de restauration. C'est du moins ce qu'ils dit aux juges genevois. Mais la bijoutière parle, elle, d'un don.

Sans document prouvant la destination des fonds, la justice a retenu la version de la bijoutière. L'homme d'affaire doit en plus participer pour 10'000 francs aux frais de justice de son ancienne amie. Celle-ci a, de plus, déposé une plainte au pénal, pour non versement des frais de justice.