Berne: une centaine d’employés manifestent devant le siège des CFF

Lundi en fin d’après-midi, une centaine d’employés des CFF ont manifesté devant le siège de l’entreprise à Berne. Ils demandent une mise en veille des réorganisations.

02 déc. 2019, 17:00
Les employés demandent que les réorganisations soient mises en veille, car celles-ci nuisent à la qualité et la sécurité de l'exploitation. (illustration)

Une centaine d’employés des CFF ont remis symboliquement un sabot d’arrêt à la direction de l’entreprise lundi en fin d’après-midi à Berne. Ils demandent que les réorganisations soient mises en veille, car celles-ci nuisent à la qualité et la sécurité de l’exploitation.

La direction des CFF doit retrouver la confiance du personnel, ont fait savoir les employés réunis à l’appel du syndicat du personnel des transports (SEV). Celle-ci n’a fait que baisser ces dernières années, l’indice passant de 52 points en 2014 à 46 cette année.

«Le personnel des CFF est attaché à son entreprise et il veut être écouté par sa direction», insiste Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV. C’est lui qui connaît le mieux le rail et qui peut contribuer à regagner un haut niveau de qualité de prestation. Pour ce faire, les CFF doivent engager du personnel dans tous les secteurs.