Réservé aux abonnés

Berne met de l'eau dans le Swissness

Le nouveau label donnera une plus-value aux denrées alimentaires. La bière et les sodas posent un problème inattendu car l'eau est leur principale matière première.

07 avr. 2015, 00:01
data_art_9001577.jpg

L'enfer est pavé de bonnes intentions. En cherchant à renforcer la crédibilité du label helvétique, le projet Swissness mis sous toit par le Parlement en 2013 pourrait mettre en difficulté toute une branche de la production alimentaire indigène dont la suissitude est pourtant incontestée. Explication: la règle des 80% de matière première locale, qui permet de revendiquer le drapeau suisse, ne tient pas compte des produits à base d'eau comme la bière et les boissons rafraîchissantes type Rivella ou Elmer Citro, voire Coca-Cola. L'ordonnance d'application qui a été envoyée en procédure de consul...