Réservé aux abonnés

Bâle: quand l’hôpital rachète une petite clinique privée

L’Hôpital universitaire de Bâle, public, a racheté une petite clinique privée. Un changement de propriétaire qui fait causer dans la cité rhénane, mais qui va sans doute se répéter ailleurs en Suisse.
28 mai 2022, 00:01 / Màj. le 28 mai 2022 à 08:55
L’Hôpital Bethesda à Bâle emploie 700 personnes qui accueillent 6600 patients par an. Un poids plume à côté de son racheteur, l’Hôpital universitaire de Bâle (photo), qui lui emploie  7900 personnes qui soignent 40000 clients par an.

Le paysage hospitalier suisse est en transformation constante et la population craint souvent la fermeture de «son» hôpital. A Bâle, c’est un changement de propriétaire qui fait parler de lui: l’Hôpital universitaire (USB), public, a acquis 60% de l’Hôpital privé Bethesda. La pandémie a accéléré les collaborations et les rapprochements pourraient se multiplier, selon des spécialistes.

Selon les chiffres, les partenaires ne pourraient pas être plus différents: 7900 contre 700 (pers...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois