Avalanche à la Pointe de Tsavolire: le CERN "sous le choc"

Au lendemain de l'avalanche qui a emporté quatre randonneurs du CERN dimanche à la Pointe de Tsavolire dans la région des Becs de Bosson, le porte-parole de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire se dit "sous le choc".

13 avr. 2015, 10:24
12.04.2015_-_avalanche_pointes_de_tsavolire

Les quatre randonneurs emportés dimanche par une avalanche dans la région des Becs de Bosson (VS) font partie du Ski Club du CERN à Genève. Deux d'entre eux ont été hospitalisés dans un état critique. L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) est "sous le choc".

Il s'agissait d'une sortie des membres du Ski Club du CERN, a confirmé lundi Arnaud Marsollier, porte-parole du CERN. Ce club encadre beaucoup d'activités hivernales avec des moniteurs formés et chevronnés, a-t-il précisé.

L'avalanche a emporté quatre personnes du groupe de cinq skieurs dans une pente nord. Le randonneur qui n'a pas été emporté a réussi à dégager deux camarades qui ont été légèrement blessés. Il a fallu l'intervention des secours pour sortir les deux autres qui étaient ensevelis au bas de la coulée sous deux à trois mètres de neige.