Archéologie: inscription et autels romains mis au jour près des bains de Baden en Argovie

Lors de travaux d’assainissement de conduites d’eau thermale à Baden, les ouvriers ont découvert des vestiges romains qui se trouvaient dans un bâtiment sacré déjà détruit durant l’Antiquité. Une inscription et des autels ont ainsi été déterrés.
21 oct. 2020, 17:27
L'inscription découverte lors des fouilles était sans doute gravée dans le bâtiment sacré qui abritait plusieurs autels.

Des fouilles archéologiques ont mis au jour les vestiges d’une inscription et d’autels romains à Baden (AG). Ils se trouvaient dans un bâtiment sacré détruit, liés aux bains thermaux antiques de la cité argovienne.

 

 

Les ruines du bâtiment ont été découvertes dans le cadre des travaux d’assainissement des conduites d’eau thermale, entamées au printemps, écrivent mercredi les autorités cantonales. L’édifice avait déjà été détruit à l’époque romaine.

L’existence de bâtiments sacrés en lien direct avec une source thermale n’est pas chose rare. Elle constitue même la règle, l’eau thermale étant notamment utilisée à des fins thérapeutiques accompagnés d’actes sacrés, explique le département argovien de la formation et de la culture dans son communiqué.

 

 

Les objets trouvés témoignent de la présence d’un bâtiment sacré abritant plusieurs autels et recueillant des présents. L’inscription découverte sur un morceau de ruine était sans doute gravée dans le bâtiment. Elle fait actuellement l’objet d’analyses d’experts.

Au printemps, les travaux d’assainissement avaient déjà permis de découvrir un bassin intérieur des bains romains. Le bassin extérieur sera partiellement mis au jour prochainement. Les bains thermaux actuels de Baden sont en pleine transformation. Leur réouverture dans des infrastructures entièrement renouvelées est agendée à l’an prochain.