Réservé aux abonnés

Après Neuchâtel, Fribourg se met à chauffer les bâtiments grâce au lac

Le site d’Estavayer de l’hôpital intercantonal de la Broye sera chauffé et rafraîchi grâce à l’eau du lac dès 2020. Un procédé déjà utilisé dans un quartier de Neuchâtel, mais qui pourrait encore être développé.

14 mars 2019, 16:22
La plage d'Estavayer, en juin 2018.

C’est l’eau du lac de Neuchâtel qui chauffera l’hôpital d’Estavayer-le-Lac. Cette dépendance de l’hôpital intercantonal de la Broye devra se plier à une nouvelle loi fribourgeoise exigeant 70% d’énergie renouvelable pour alimenter les bâtiments publics. L’installation consiste à pomper l’eau du lac à 1700 mètres de la rive, à 38 mètres de profondeur.

Le communiqué du Groupe E, l’électricien qui réalise l’ouvrage, indique à l&...