Réservé aux abonnés

Après les sacs en bâche, Freitag crée des habits biodégradables

La marque zurichoise se diversifie dans le textile mais conserve sa fibre écologique. Le concept? Des vêtements qu'on peut mettre au compost.
07 août 2015, 15:31
data_art_9207860.jpg

S'il ne reviendra pas à la mode, votre vieux pantalon pourra au moins retourner à la terre. N'en déplaise aux pelures de patates, elles devront lui faire une place au compost.

A l'éternel cycle de la mode. Freitag préfère celui de la nature. La marque zurichoise recycle déjà les bâches de camions en sacs. L'entreprise s'est diversifiée dans le textile, en conservant sa fibre écologique. Sa première ligne de vêtements, F-abric, est entièrement biodégradable, vante le fabricant.

Habiller ses employés

"A l'origine, Freitag voulait seulement trouver des habits de travail adaptés aux besoins de ses...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois