Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Alain Berset dévoile son plan B

Berne rejette l'initiative de la gauche pour une caisse publique et privilégie un contre-projet pour limiter la sélection des risques.

11 oct. 2012, 00:01
data_art_6463582.jpg

La riposte du Conseil fédéral à l'i nitiative "Pour une caisse publique d'assurance maladie" se précise. Sans surprise, le gouvernement rejette la proposition de la gauche. Il privilégie un contre-projet indirect, qui aura pour but de limiter la sélection des risques tout en préservant la concurrence entre les assureurs, a annoncé hier Alain Berset. Le bras de fer est lancé entre le ministre socialiste de la Santé et les initiants, issus du même bord politique, qui campent sur leurs positions. La votation aura lieu au plus tôt en 2014.

Déposée en mai 2012 par une coalition réunissant les partis de gauche, les syndicats et des associations de défense des patients et des consommateurs, l'initiative populaire demande la création d'une caisse nationale unique avec des agences cantonales qui fixent et encaissent les primes. En 2007, un système de caisse unique avait été rejeté par 71,2% des Suisses. Pour augmenter leurs chances...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias