Réservé aux abonnés

A Zurich, le courage civique s’apprend

Les transports publics et la police de Zurich s’allient pour que le public ne détourne plus les yeux.

21 avr. 2018, 00:01
Zwei VBZ Trams der Linie 2 kreuzen sich am Paradeplatz in Zuerich am Mittwoch, 11. Mai 2011. (KEYSTONE/Walter Bieri) SCHWEIZ VERKEHR ZUERICH VBZ

Deux adolescents gravent un slogan au couteau sur une vitre de bus: intervenir ou pas? Une femme semble importunée par les paroles et les gestes de l’homme assis à côté d’elle: crise de couple ou agression? Ne pas détourner le regard a, souvent, un effet préventif: c’est la conviction de la Police municipale de Zurich, qui s’est alliée avec la compagnie de transports publics VBZ pour une campagne de deux ans sur le courage civique.

«Tôt le matin, les personnes attendant leur bus ou leur tram à l’arrêt sont fixées sur leur téléphone, ne remarquant rien de ce qui se passe autour d’eux. Et s’il se...