Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

A Genève, des amants jouent gros devant la justice

L'accusé a tiré à neuf reprises avec un pistolet sur le mari de sa maîtresse.

03 mars 2015, 00:01

Un homme de 37 ans et une femme de 33 ans, qui entretenaient une liaison amoureuse, comparaissent depuis hier devant le Tribunal criminel de Genève pour assassinat. Les amants sont accusés d'avoir tué le mari de la prévenue en juin 2011. Leur procès doit durer jusqu'à vendredi.

L'accusé, qui possède la double nationalité libanaise et colombienne, a tiré à neuf reprises avec un pistolet sur le mari de sa maîtresse. Selon l'accusation, le prévenu s'est posté à proximité du foyer pour requérants d'asile où habitait sa victime et a attendu quatre heures, en pleine nuit, qu'elle arrive, avant de l'abattre.

L'accusée, d'origine irakienne, aurait fourni à son amant, le jour du meurtre, l'emploi du temps de son mari, également irakien.

"Soit il me tuait, soit je le tuais"

Pour le ministère public, le crime a été prémédité. Le prévenu a agi "dans le mépris le plus complet de la vie...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias