14 milliards de francs pour désengorger les routes nationales

A Crissier, au Locle, à La Chaux-de-Fonds, à Lucerne ou encore à Näfels...14 milliards de francs seront investis dès l'an prochain pour fluidifier le trafic sur les routes nationales suisses.

13 déc. 2019, 09:51
Le goulet d'étranglement entre Crissier et Bussigny devrait être amélioré d'ici 2030.

Les autorités disposeront bien de 14 milliards de francs pour désengorger le trafic routier. L’arrêté fédéral sur l’étape d’aménagement 2019 des routes nationales entrera en vigueur le 1er janvier, a annoncé vendredi le Conseil fédéral.

L'enveloppe pour désengorger le trafic sur les routes nationales d'ici 2030 s'élève à 13,807 milliards de francs. Les crédits sont destinés notamment à la suppression du goulet d'étranglement de Crissier (316 millions), les contournements du Locle (481 millions), de Lucerne (1,47 milliard), de La Chaux-de-Fonds (546 millions) et de Näfels (454 millions). Le crédit d'engagement correspondant sera débloqué au 1er janvier.

Surcharges régulières en vue

Selon les prévisions de trafic de l’Office fédéral du développement territorial, sans mesures, près de 385 kilomètres, soit environ 20% du réseau des routes nationales, seront régulièrement surchargés d’ici 2040. Les projets se trouvent essentiellement dans le périmètre des grandes villes ainsi que sur les principaux tronçons.

Le fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA), accepté en 2017, permet à la Confédération de financer ces investissements.