Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

1:12 au plan salarial contre 1:216 au plan fiscal

28 oct. 2013, 00:01

Le 1:12, on en parle davantage dans les médias que dans les entreprises. Et dans les entreprises, l'objet préoccupe plus les dirigeants que les salariés.

"Une loi n'éliminera pas le problème, les grosses boîtes trouveront toujours le moyen de contourner l'obligation" , estime Angie, secrétaire au siège social de Probst Maveg à Crissier. Cette entreprise est spécialisée dans la vente et l'entretien d'engins de chantier. Elle emploie 135 personnes sur différents sites pour un chiffre d'affaires de plus de 50 millions de francs. Le plus jeune des mécaniciens y gagne 55 000 francs annuels. Christophe, l'un d'eux, et Didier, apprenti, ne se passionnent guère pour le débat. Seul Jean-Pierre Guex, chef de filiale, s'inquiète "des contrôles qu'impliquerait un plafonnement des salaires" , qu'il perçoit comme "difficile à instaurer".

Jean-Marc Probst, le patron, ose une autre approche. "Oui, j'ai augmenté mon salaire ces dernières années, mais ce n'est pas pour les...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias