Zurbriggen aux Jeux

Silvan Zurbriggen a définitivement forcé la main de Swiss Olympic lors du supercombiné de Chamonix, nettement dominé par Benjamin Raich Benjamin Raich a fêté sa cinquième victoire de l?hiver lors du supercombiné de Chamonix, avant-dernière épreuve avant les Jeux olympiques de Turin. L?Autrichien a devancé Rainer Schönfelder et Bode Miller. Raich (27 ans) aurait pu soulever au bas de la «Verte» des Houches un premier globe de cristal. Malheureusement pour lui, la discipline du combiné-supercombiné n?en décerne pas. L?«Aigle» a signé un parcours presque parfait dans la spécialité avec trois victoires (Chamonix, Kitzbühel, Wengen) et un cinquième rang (Val d?Isère).

04 févr. 2006, 12:00

La plus belle récompense, ce globe de cristal du classement général si convoité, lui tend les bras après sa 21e victoire au plus haut niveau, la cinquième de l?hiver. «Beni» devance son compatriote Michael Walchhofer de 245 points et Bode Miller de 317 unités, à neuf courses de la fin de l?hiver. Il devrait être le 19e skieur sacré, à la mi-mars à Are.

Le camp suisse est passé par tous les états d?âme. La belle performance de Didier Défago (4e) et la qualification de Silvan Zurbriggen pour les Jeux ont été quelque peu éclipsées par la blessure de Bruno Kernen. Le Bernois a connu une grosse frayeur à une semaine du coup d?envoi des Jeux. Il s?est blessé durant la descente à la réception du saut du «Goulet». L?IRM passée à Sion n?a heureusement pas confirmé les craintes de compression du ménisque gauche. Kernen ne souffre que d?une grosse contusion. Il décidera aujourd?hui à l?issue de l?échauffement s?il prendra le départ de la descente. Sa participation aux Jeux n?est pas en danger.

Didier Défago peut nourrir des regrets puisqu?il n?a signé que le 22e chrono de la descente. Le Valaisan a ensuite réussi l?exploit de finir neuvième de la manche de slalom, malgré les séquelles d?une grippe intestinale qui l?ont surtout handicapé en slalom.

Silvan Zurbriggen (9e) n?a pas caché son soulagement au moment de l?élimination du Français Jean-Baptiste Grange, le dernier concurrent à pouvoir l?éjecter des Jeux. «L?attente a été longue. J?étais extrêmement nerveux au départ car j?avais énormément de pression. Cela a été très dur. J?ai eu un peu de chance aujourd?hui. J?ai beaucoup travaillé pour cela.» Le Haut-Valaisan a pris la septième place de la manche de slalom, le résultat exact demandé par Swiss Olympic pour entériner sa sélection.

Maria-Jose Rienda Contreras s?est imposée dans le géant d?Ofterschwang. L?Espagnole a devancé Anja Pärson et Kathrin Zettel. Rienda Contreras a fêté le quatrième succès de sa carrière, le deuxième cet hiver après celui d?Aspen. Elle a dominé la course en signant le meilleur chrono dans les deux manches. Anja Pärson a réalisé une bonne opération en vue du classement général de la Coupe du monde en devançant ses principales rivales, notamment Janica Kostelic. Aucune Suissesse ne s?est qualifiée pour la seconde manche. C?est la deuxième fois de l?hiver que le scénario se produit. / si