Zermatt: les premières patrouilles grimpent

C'est vraiment parti. Sous les encouragements des Zermattois, mais aussi de touristes japonais ou espagnols, la Patrouille des Glaciers est une réalité.
30 avr. 2014, 21:08
C'est parti à Zermatt il y quelques minutes

Les premières patrouilles ont quitté Zermatt mercredi sur le coup de 21 heures. Chaque 45 minutes, d’autres formations de trois concurrents se succèderont sur la ligne de départ. Au total, 1056 concurrents vont quitter la station haut-valaisanne ce soir. D’autres patrouilles feront de même cette nuit depuis Arolla, mais bien plus tard, puisque le premier départ y est prévu à 3h30 du matin.

Assister à Zermatt au départ de la patrouille des Glaciers est quelque chose d’inoubliable. Non pas pour la dimension spectaculaire de cette cohorte qui s’élance comme si elle devait parcourir quelques kilomètres seulement, alors qu’une nuit et une journée d’efforts attend les plus lents. Non. C’est tout simplement à Zermatt que l’on prend la mesure du défi que se sont lancés ces anonymes, militaires ou civils. Un défi avant tout personnel. On peut aimer ou non cette manifestation sportive. Mais une chose est certaine. Ces acteurs méritent notre profond respect.