Réservé aux abonnés

Yann Burkhalter bientôt seul sur l’Atlantique

29 sept. 2017, 00:43
DATA_ART_11552723

«Je me réjouis énormément de quitter La Rochelle, d’en finir avec toutes ces obligations et ces contrôles de sécurité», s’impatiente Yann Burkhalter, à deux jours de son départ à la Mini-Transat.

Après deux années de préparation et un mois passé à régler les derniers détails dans l’ouest de la France, on comprend le Neuvevillois. Le départ de sa traversée de l’Atlantique en solitaire sera donné dimanche à 16h.

Première étape pour les 81 concurrents: rejoindre les Iles Canaries, Las Palmas de Gran Canaria pour être précis. Soit un trajet de sept à 10 jours, seul à bord de son Mini 6.50. Une simp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois