Université gère son affaire

En s'imposant face à Pully, les filles de Thibaut Petit engrangent leur dixième succès en onze rencontres. Elles retrouveront les Vaudoises en Coupe. Ganguillet meilleure marqueuse Même si elles n'ont pas offert un grand spectacle face à Pully, les demoiselles d'Université ont remporté leur dernier match de championnat en 2006. Avec dix victoires en onze rencontres, elles caracolent en tête du classement de LNA.
01 août 2015, 23:42

Capables de prendre le large dès les premières minutes, les Neuchâteloises ont un peu baissé le pied en fin de match. «On s'est laissé endormir et on est tombé dans la facilité, relevait Thibaut Petit. Cependant, nous n'avons jamais été en danger et nous avons géré notre avance.» En effet, lorsque les Vaudoises se rapprochaient (à neuf points à 1'40'' de la fin), les locales reprenaient immédiatement leurs distances. Belle preuve de maturité.

Autre bonne nouvelle, Université n'est plus (trop) dépendante de la forme de ses étrangères. Ashley Elliott est passée totalement à côté de son sujet (0/5 à trois points!) - «elle a réalisé son plus mauvais match de la saison», confirmait le coach - la prestation de l'omniprésente Sophie Charlier est allée decrescendo et pourtant Université a maîtrisé la partie. «La fatigue commence à se faire sentir, reconnaissait l'entraîneur. Aujourd'hui, le collectif a fait la différence. D'autres joueuses, comme Nina Crélot, ont pris le relais et les jeunes bénéficient de toujours plus de temps de jeu.» A ce sujet, à relever le retour sur le parquet de Romina Gravano, après deux mois d'absence en raison d'une entorse à un genou.

A vrai dire, la victoire d'Université aurait été écrasante sans la présence dans les rangs pulliérans d'une... Neuchâteloise! A 39 ans, Nathalie Ganguillet a offert un «récital» de tout premier ordre (26 points, 77% de réussite à deux points, 86% aux lancers francs). «Et dire que je devrais être là seulement pour dépanner, notait-elle. Ce n'est pas à moi de tirer l'équipe mais les jeunes ne se lâchent pas encore. Le contingent a été chamboulé, il y a un nouvel entraîneur. Il faut du temps.»

Elle reviendra avec ses coéquipières à la Riveraine le 20 décembre, pour les huitièmes de finale de la Coupe de Suisse. «Vu notre classement, nous n'aurons aucune pression.» Raison de plus pour rester vigilants. Thibaut Petit le sait bien. / ESA

UNIVERSITÉ NE - PULLY 80-66 (25-8 28-27 17-13 10-18) Riveraine: 150 spectateurs Arbitres: MM Sani et Migliaccio Université Neuchâtel: Charlier (18), Elliott (8), Eppner (2), Turin (8), Boothe (24); Gravano, Crélot (14), Mwana Ngele, Obrist, Raboud, Izquierdo (6). Pully: Borcard, Diouf (21), Rol (10), Gueye (9), Ganguillet (26); Piffaretti, Kunz, Pasche. Notes: Université au complet. Sortent pour cinq fautes: Crélot (28e) et Boothe (36e). En chiffres: Université réussit 39 tirs sur 90 (43%) dont 23 sur 51 à deux pints (45%), 9 sur 23 à trois points (39%), 7 lancers francs sur 16 (44%). Pully réussit 38 tirs sur 88 (43%) dont 18 sur 55 à deux points (33%), 5 sur 13 à trois points (38%) et 15 lancers francs sur 20 (75%). Au tableau: 5e: 10-4; 10e: 25-8; 15e: 41-16; 20e: 53-35; 25e: 59e-39; 30e: 70-48, 35e: 75-57; 40e: 80-66

Le point

Sierre - Martigny 65-66 Université - Pully 80-66 Brunnen - Riva 90-64 Troistorrents - Elfic FR 81-65 CLASSEMENT 1. Université 11 10 1 856-715 20 2. Martigny 11 8 3 838-712 16 3. Brunnen 11 8 3 815-730 16 4. Troistorrents 11 8 3 834-788 16 5. Riva 11 3 8 821-910 6 6. Elfic Fribourg 11 3 8 829-837 6 7. Pully 11 3 8 800-865 6 8. Sierre 11 1 10 707-943 2 Prochaine journée Samedi 13 janvier. 17h30: Riva - Université.