Réservé aux abonnés

L’interminable et imprévu périple du NUC vécu avec le sourire

Le voyage du NUC vers Minsk, où il doit disputer ce mercredi un match de Coupe d’Europe, a duré plus de 15 heures au lieu des 6 prévues. Cela n'a pas empêché les joueuses et leur staff de prendre tout cela avec le sourire.

03 déc. 2019, 12:02 / Màj. le 03 déc. 2019 à 22:19
Sabel Sabin, Kyra Holt et Amanda Benson ont pris leur mal en patience à l'aéroport de Vienne.

Les voyages forment la jeunesse, paraît-il. Si le dicton était vrai, alors les filles du NUC ont sans doute gagné dix ans d’expérience en un seul déplacement européen!

Le voyage vers Minsk, où les Neuchâteloises doivent défier Minchanka cet après-midi en 16es de finale de la CEV Cup (17h en Suisse) a été pour le moins surprenant. Hier, le NUC aurait dû rallier la capitale du Belarus de Zurich (où l’équipe s’était retrouvée la veille) en un peu plus de six heu...