Le HC Davos remporte le championnat de Suisse de hockey sur glace face à Zurich Lions

Le HC Davos s'est imposé 3-0 dans l'acte V de la finale des play-off et gagne cette série 4-1. Avec cette victoire, les Davosiens remportent leur 31e titre de champion de Suisse de hockey sur glace de leur histoire.

11 avr. 2015, 22:58
Die Davoser jubeln nach dem fuenften Playoff-Finalspiel der National League A zwischen den ZSC Lions und dem HC Davos am Samstag, 11. April 2015, im Hallenstadion in Zuerich. Der HC Davos hat die Playoff-Final-Serie mit 4:1 gewonnen und damit die Meisterschaft fuer sich entschieden. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Il a 38 ans et plus de mille matches de LNA au compteur. Arno Del Curto lui a signifié qu'il ne le conserverait pas au terme de cette saison. Il l'a fait jouer en défense, lui le premier Suisse à avoir inscrit un but en NHL. Durant cette finale, il l'a même laissé dans les tribunes avec l'étiquette ingrate de surnuméraire. Eh bien c'est lui, Reto von Arx, qui a permis à Davos de fêter son 31e titre de champion, le sixième pour le Bernois et pour son coach presque éternel Arno Del Curto. Son but à la 50e a ouvert les portes du paradis à des Grisons que rien n'a semblé pouvoir arrêter.

Hollywood raffolerait de cette fable moderne du héros presque tombé en disgrâce et qui surgit au meilleur moment. Le centre a été le plus prompt à pousser dans la cage zurichoise un lancer de Schneeberger dévié par Marc Wieser sur le poteau (50e). Curieux d'associer la promptitude avec le nom de von Arx, étant donné l'âge canonique de ce dernier.

Ce triomphe davosien demeure une surprise si l'on tient compte des forces en présence, mais pas si l'on se rapporte aux faits. Zurich se savait dans les cordes. Menés 3-1 avec la perspective de voir Davos soulever le trophée de champion dans leur antre du Hallenstadion, les Zurichois n'avaient pas d'autre choix que de prendre la partie à leur compte. Et comme les Davosiens n'avaient pas franchement envie de partir à l'abordage, le scénario de la rencontre n'avait rien d'alambiqué.

Les ZSC ont donc attaqué d'entrée de jeu. Shannon (4e) et Künzle (5e) ont pu voir que Leonardo Genoni n'était pas rongé par la nervosité. Puis les hommes d'Arno Del Curto ont connu une bonne période et Reto von Arx n'a pas pu profiter d'une sortie plus que hasardeuse de Lukas Flüeler (12e). La cage était pourtant déserte! Le tiers médian a ressemblé à un copier/coller de la période initiale. Les Lions ont pressé tôt, mais ce sont les Grisons qui se sont ménagé les meilleures occasions. Ambühl a pu se présenter seul devant Flüeler (29e), mais le dernier rempart du "Z" n'a pas laissé la moindre ouverture en se déplaçant très vite. A la 36e, Corvi a même touché le poteau.

Puis lors du troisième tiers, von Arx a débloqué la situation et Axelssson a assuré le succès grison à la 57e. Le but dans la cage vide de Paschoud à cinq secondes du terme de la rencontre a juste permis aux Davosiens de se congratuler une dernière fois avant l'explosion de joie du coup de sirène final.

 

 

 

Zurich Lions - Davos 0-3 (0-0 0-0 0-3)

11'200 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Kurmann/Vinnerborg, Kaderli/Wüst. Buts: 50e Reto von Arx (Marc Wieser, Schneeberger/à 5 contre 4) 0-1. 57e Axelsson (Du Bois) 0-2. 60e (59'55) Paschoud 0-3 (dans la cage vide).

Pénalités: 2 x 2' contre Zurich; 5 x 2' contre Davos. PostFinance Topscorer: Wick; Paulsson.

Zurich Lions: Flüeler; Blindenbacher, Tallinder; Stoffel, Bergeron; Geering, Siegenthaler; Seger; Künzle, Trachsler, Bastl; Keller, Shannon, Nilsson; Baltisberger, Malgin, Wick; Bärtschi, Cunti, Schäppi; Senteler.

Davos: Genoni; Du Bois, Guerra; Kindschi, Forster; Schneeberger, Paschoud; Jan von Arx; Ambühl, Walser, Paulsson; Hofmann, Lindgren, Axelsson; Sciaroni, Reto von Arx, Dino Wieser; Simion, Corvi, Jörg; Marc Wieser.

Notes: Zurich Lions sans Schnyder, Fritsche (blessés), Smith, Schlegel, Boltshauser, Neuenschwander ni Tabacek (surnuméraires). Davos sans Koistinen, Redenbach (blessés), Heldner, Jung, Aeschlimann ni Camperchioli (surnuméraires). Tirs sur les montants: 17e Kindschi. 36e Corvi. Zurich sans gardien de 57'05 à 57'42 puis de 57'57 à 58'09 et dès 58'22.