Réservé aux abonnés

Après une année sans sauter, Ségolène Girard veut rebondir

Affaiblie par une blessure l’an dernier, la Jurassienne a retrouvé sa place devant le filet.
20 oct. 2017, 00:50
DATA_ART_11605366

La longue traversée du désert est tout bientôt terminée pour Ségolène Girard.

Victime d’une luxation de l’articulation sous talaire (déchirure des ligaments de la cheville) en octobre 2016, de retour au compte-gouttes à partir de janvier, la Jurassienne du NUC a parcouru la dernière saison entre douleurs récurrentes, coups de blues épisodiques, et rares instants de solitude.

«Ce n’était pas tous les jours évident. Parfois, je me disais même qu’arrêter &eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois