Université en finale

Université s'est qualifié pour la finale des play-off de LNA féminine en venant péniblement à bout de Martigny, hier soir en Valais (59-66). Les Neuchâteloises défendront leur titre dès jeudi prochain - à 20h30 à la Riveraine - contre Riva. Les Tessinoises ont en effet éliminé Troistorrents en remportant le quatrième match 72-70. Hier soir, Sophie Charlier et ses camarades avaient pourtant placé la soirée sous le signe du retard. Prises dans les bouchons consécutifs au carambolage survenu près de Lutry, elles sont arrivées à la salle du Midi vers 20h (près de deux heures pour faire Lausanne - Martigny...). La partie a été retardée de 15 minutes, mais il n'y a pas eu de briefing et l'échauffement... s'est prolongé bien après le premier entre-deux. Un petit quart d'heure plus tard, le thermomètre indiquait -18 en faveur de Martigny (36-14). Puis -11 encore à la pause (39-28). Les joueuses locales dictaient leur loi, les visiteuses laissaient faire, pas dans le rythme, encore dans les bouchons, peu importe.

10 avr. 2008, 12:00

Car un match de basket se joue sur 40 minutes. Et sur la durée, les filles de Thibaut Petit sont souvent irrésistibles. Une fois «dedans», elles ont dominé les Valaisannes et gommé leur retard point après point. La technique au coach Laurent Plassard coûta cinq points (de 52-48 à 52-53) à ses joueuses à l'entame du dernier quart (deux lancers francs de Sophie Charlier et un «trois points» de Stéphanie Slaviero sur la possession de balle). Nina Crélot enfonça le clou avec un autre tir primé pour passer à 52-56. La roue, le vent, la chance, tout avait tourné...

«Je suis supercontent, on est en finale», jubilait Thibaut Petit. «L'équipe s'est serré les coudes et est restée soudée durant 40 minutes. On a fait un mauvais premier quart, mais quelle réaction de la part du groupe! Qui aurait cru en nos chances à -18? Personne, à part nous!» Petite pique du Belge: «L'arbitrage nous a donné la rage, c'est grâce aux arbitres que l'on est allé chercher ce succès. A un moment, on était révolté...»

Université affrontera Riva. «J'aurais préféré Troistorrents, mais bon, c'est une finale et peu importe le nom de l'adversaire. Ce sera de toute façon beau à jouer.» Et de conclure: «Riva, c'est juste plus loin!»

Surtout quand on met deux heures pour faire Lausanne - Martigny... / PTU

MARTIGNY - UNIVERSITÉ 59-66 (22-10 17-18 13-20 7-18) Midi: 80 spectateurs. Arbitres: MM. Goncalves et Baume. Martigny: Cochand (5), Perry (16), M. Giroud (11), Michaux (5), Despinic (4); Cleusix (10), Martin (8), Camesi (0). Université: Charlier (17), Crélot (15), Turin (0), Bovykina (11), Hicks (18); Slaviero (5), Schmied (0), Rol (0). Notes: Martigny sans N. Giroud (raisons personnelles), Université sans Kurtosi, Eppner (blessées) ni Raboud (avec les M20). Fautes techniques aux coaches d?Université Thibaut Petit (19?29??) et de Martigny Laurent Plassard (30?15??). Match retardé de 15 minutes en raison de l?arrivée tardive d?Université, pris dans les bouchons à Lausanne. Au tableau: 5e: 9-5; 10e: 22-10; 15e: 32-16; 20e: 39-28; 25e: 47-35; 30e: 52-48; 35e: 54-61. Université remporte la série 3-1.