Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une libération pour Holaus

Le podium du super-G de Cortina joue les contrastes. Maria Holaus remporte sa première victoire en Coupe du monde, Julia Mancuso (2e) et Nicole Hosp (3e) complètent le palmarès. Samedi, Lindsey Vonn a dominé la descente. Lgagnante et sa dauphine évoluent dans un registre coloré, leurs déclarations sont pleines de vie. La cheffe de file du classement général de la coupe du monde préfère la discrétion. Holaus et Hosp ont partagé la même chambre au collège de Stams, le célèbre établissement de la filière sport-étude autrichienne.

21 janv. 2008, 12:00

Leur chemin se sépare lorsque trois déchirures successives du ligament croisé antérieur du genou droit freinent la progression de Holaus. «Je ne me suis jamais découragée, j'ai toujours cru en moi. J'étais si nerveuse aujourd'hui avec le numéro un que j'ai été 22 fois aux toilettes avant le départ», raconte-t-elle. «Maman est professeur de ski, elle m'a mis sur les lattes à trois ans. J'ai intégré la filière de Stams à 14 ans. Aucune idole n'a animé ma jeunesse. Petra Kronberger ou Katja Seizinger ont été des modèles, pas des idoles.»

Mancuso est bien plus exubérante. Elle portait un masque vénitien lors de la cérémonie de tirage au sort des dossards samedi. L'Américaine annonce des surprises sur son site internet personnel dès vendredi. «Des vidéos de course, mes états d'âme et quelques photos que vous apprécierez énormément?» Elle suspend sa phrase. Mancuso adore jouer la carte glamour et sexy. Elle s'affiche tous les étés sur les plages d'Hawaï et s'offre pour tous les mois de l'année sur un calendrier très déshabillé. Mais elle attend toujours sa première victoire de la saison.

Lindsey Vonn domine la descente féminine depuis le début de saison. Elle a ajouté samedi une victoire à Cortina après des succès à Lake Louise et à Sankt-Anton. «Le mariage explique-t-il cette réussite?», a interrogé le correspondant d'une agence de presse. La championne a épousé cet été Thomas Vonn, ancien membre de l'équipe nationale américaine. «Je suis vraiment heureuse actuellement, toutes les énergies sont positives», résume l'Américaine / SFO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias