Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un trésor à répartir

10 mai 2008, 12:00

Outre la gloire et le gain d'un titre, les seize équipes participantes à l'Euro auront aussi des motivations sonnantes et trébuchantes. L'UEFA leur distribuera 184 millions d'euros de primes (environ 294,4 millions de francs), dont 60 millions sur la base de leurs performances sur le terrain.

Le pactole global à répartir a cru de plus de 40% par rapport à la dernière édition. En 2004, les équipes s'étaient partagées 129 millions d'euros. Chaque équipe recevra 7,5 millions d'euros pour couvrir les frais de participation, contre 4,8 millions au Portugal. Le reliquat de 64 millions sera attribué selon les résultats. En phase de poule, une victoire rapportera un million, un nul 500 000 euros.

Les huit qualifiés pour les quarts de finale recevront deux millions, les quatre demi-finalistes trois millions, le finaliste 4,5 millions et le vainqueur 7,5 millions. Aucun dédommagement n'est prévu pour une équipe sortie après les prolongations ou les tirs au but à l'issue d'un match nul pendant le temps réglementaire.

Si elle gagne tous ses matches, la sélection qui soulèvera la Coupe pourra amasser jusqu'à 23 millions d'euros (environ 36,8 millions de francs). Cet argent finira aussi dans les trésors suisses et autrichiens. Les primes de matches des joueurs seront imposées à la source à hauteur de 20%. / si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias